Es-tu autonome? Un peu trop… ou pas assez?

 dans Accompagnement, Autonomie, Avoir du courage, Bienveillance, Coaching, Gestionnaire, Leadership, Motivation au travail

Récemment, je me suis fait un petit exercice de valeurs, question de m’aligner.

Faites-vous ce genre d’exercice avec vos équipes, à l’occasion? Les questionner sur les valeurs de l’entreprise et vous assurer que celles-ci résonnent bien avec chacun des membres de votre équipe? Ça fait du bien de le faire à l’occasion pour retrouver le sens, se brancher sur les vraies affaires, celles qui nous motivent à nous lever le matin.

Moi, je suis monopreneur. Je me suis fait un meeting avec moi-même! ;-))

La première valeur qui s’est manifestée très fortement c’est: l’Autonomie. Les autres: Confiance, Mobilisation, Collaboration. 

Je me suis alors penchée sur cette valeur si importante pour moi. 

C’est quoi « être autonome »? 

On dit que l’autonomie, c’est la capacité de réaliser des choses par soi-même, de se débrouiller seul.

De plus, j’ai trouvé ceci: de nombreuses études prouvent que l’autonomie est le besoin le plus fondamental pour améliorer la motivation intrinsèque. L’autonomie améliore la productivité et la résilience, réduit l’épuisement au travail et provoque de plus hauts niveaux de bien-être.*

Tiens, tiens…

Autonomie = motivation intrinsèque? 

La motivation intrinsèque se définit par la poursuite d’une activité pour la satisfaction interne que l’on en tire, plutôt qu’une conséquence séparée. Lorsqu’on est motivé par la motivation intrinsèque, on agit pour le plaisir même de la tâche à accomplir, et non pas pour une récompense ou sous l’effet d’une menace externe.

Il y a 3 piliers à la motivation intrinsèque:

  1. Le besoin d’autonomie: sentir qu’on nous fait confiance, ne pas être surveillés continuellement. 
  2. Le besoin de compétence: sentir qu’on est la personne de la situation.
  3. Le besoin d’affiliation: sentir qu’on fait partie d’un tout, d’une équipe, de quelque chose de plus grand que soi.  

Comment se porte votre motivation intrinsèque ces temps-ci? Vous sentez-vous fatigués? Il serait peut-être intéressant d’évaluer votre motivation à partir des 3 piliers de la motivation intrinsèque. Qu’en pensez-vous? 

_____________________________________________

 La base: être autonome. 

Je suis pragmatique: je passe à l’action. Quand je rencontre un problème, je me mets tout de suite en mode action pour trouver une solution. Je me suis créée un métier, je gère seule mon entreprise, je fais tout toute seule pour le meilleur et pour le pire…

De plus, c’est la mission de mon entreprise! J’accompagne les gestionnaires et les équipes à développer leur pouvoir-d’agir (empowerment) et ainsi, mieux jouer leur rôle au sein de leur organisation. 

Quand je me penche sur le thème de la mobilisation avec les équipes, j’affirme qu’elle est le RÉSULTAT de plusieurs gestes posés généralement par les dirigeants favorisant le bien-être et la satisfaction. Cette satisfaction génère la motivation intrinsèque des employés. J’affirme aussi que l’employé peut s’impliquer dans la création de moments de satisfaction, ça peut aller dans les deux sens! Ainsi, chacun peut découvrir son autonomie pour être plus heureux au travail.

Trop autonome?

Je suis très autonome et je crois profondément à l’importance de cette valeur appliquée dans mon quotidien. Par contre, être très autonome peut parfois me jouer des tours parce que je sais que je peux régler des choses. Parfois, je crois que je peux régler à peu près tout… Même ce qui ne m’appartient pas… C’est aussi ce qu’on me fait croire, c’est ce qu’on pense de moi et c’est ce qu’on attend de moi. C’est là que ça devient pernicieux… 

Gestionnaires, dites-moi:

Combien de fois le faites-vous à leur place? Parce que vous, vous savez comment, vous trouvez que ça ne va pas assez vite, pas assez bien, pas-assez-comme-vous-aimez-que-ce-soit-fait?

Vous le faites parce que vous avez peur que l’autre échoue ou parce que vous trouvez insupportable de le voir mal pris?

Vous rendez-vous compte que vous ne rendez service à personne en le faisant à leur place? Vous perdez votre temps et vous infantilisez vos employés!

Ayez le courage de les laisser faire. Ayez le courage de ne rien faire!

À chacun son autonomie!

L’idée c’est que chacun devienne autonome en s’arrangeant avec ce qui lui appartient. L’être humain a besoin de se sentir autonome, c’est à dire capable de régler ses problèmes même si ça demande un effort, un travail soutenu. C’est ainsi qu’il développe sa compétence qui est le 2e pilier de la motivation intrinsèque. Souvenez-vous la première fois que vous avez réussi à monter un meuble IKÉA tout seul!! (Douce pensée pour le Martin Matte (photo) des Beaux malaises… 😂). Évidemment, quand quelqu’un n’a pas les compétences pour faire un travail, il faut avoir le courage de lui dire… Mais c’est un autre sujet!

Dès le moment que je remets à quelqu’un d’autre la responsabilité de régler ce qui ne va pas dans ma vie, je perds mon autonomie. La perte d’autonomie génère de l’anxiété parce que je me sens incompétent. Alors, je perdrai assurément ma motivation à plus ou moins long terme… 

Un petit truc:

Vos équipes sont fatiguées, démotivées? Vous ne savez pas trop comment gérer tout ça? D’abord, demandez-leur ce qu’ils aimeraient faire: des activités, des rencontres, relever des défis. Et puis: donnez-leur la responsabilité de créer ces événements!! Ne les faites surtout pas à leur place!  

Rendez-leur leur autonomie. Faites leur confiance.  

Vous serez libérés. Ils seront heureux. Et plus productifs. 

Promis!

* https://ceclair.fr/motivation-intrinseque

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Changer une habitude, gérer le changement, oser, être mal à l'aiseParler en public, parler avec impact, pitch de vente, confiance, coaching

Bonne nouvelle!

Tous nos services sont maintenant offerts en ligne. N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus!