Gestion du stress: enjoy the ride!

 dans Accompagnement, Bienveillance envers soi-même, Coaching, Faire des choix, Gestion du stress

Ce n’est pas mon genre d’étaler ma vie personnelle, mais cet événement vaut la peine d’être raconté. Je n’entrerai pas dans les détails,  juste assez pour vous permettre de comprendre la situation.

Au début de l’été, j’ai vécu quelque chose qui a éveillé en moi beaucoup de stress. Cet événement a eu tout un impact sur ma compréhension du stress que l’on peut vivre lorsqu’on a un défi à relever comme celui de parler en public ou n’importe quel autre défi. 

Pendant cette période, je coachais une cliente en prise de parole en public. Cette jeune femme devait prendre parole devant des groupes de manière virtuelle. Elle vivait beaucoup de stress à l’idée de faire ses présentations. À la question: « quels sont les phénomènes de stress qui se manifestent lorsque tu prends parole en public? » Elle m’a répondu: « je parle très rapidement pour que la présentation soit terminée le plus vite possibleEt puis, quand c’est terminé, je ne me rappelle de rien! » 

Parallèlement à cette séquence de coaching, l’événement approchait à grands pas. J’étais nerveuse, je craignais ce qui allait se passer et j’appréhendais une tournure des événements pénible, bref, je vivais un paquet de mauvais feeling reliés à cet événement. J’avais juste hâte qu’il soit passé, que ce soit de l’histoire ancienne et ne plus en entendre parler. 

Accueillir au lieu de fuir

Je ne sais pas pour vous mais souvent, dans n’importe quelle situation qui nous fait vivre du stress, peu importe le domaine d’activité, professionnel ou personnel, le réflexe naturel que l’on a est d’essayer d’éviter le plus possible cette situation, comme ce que ma cliente et moi faisions.

J’ai partagé avec ma soeur mon malaise face à cet événement qui approchait. Voici ce qu’elle m’a proposée: « Pourquoi est-ce que tu ne pourrais pas simplement être avec toi même pendant l’événement. Être à l’écoute des différents sentiments qui se manifesteront, reconnaître quand ça va bien et réagir si ça ne va pas. Et même, faire un plan pour te libérer si tu te sens coincée, en fait, faire équipe avec toi. » 

J’étais sans mot. J’ai réalisé à ce moment que je vivais exactement ce que ma cliente vivait! J’avais le même réflexe de vouloir en finir au plus vite! 

Le pire c’est que je dis déjà exactement à tous mes clients ce que ma soeur me proposait:

« essaie de faire équipe avec toi! » 

J’en parlais dans le texte « Parler avec impact! » il y a un an! C’est absurde non? J’ai réalisé que je me devais d’appliquer à moi-même les outils que je donne aux autres! Cordonnier mal chaussé… Mais c’est parfois difficile d’avoir le recul nécessaire… 

Faire équipe avec soi

Sonia Lupien Ph.D., qui a fondé et qui dirige le Centre d’études sur le stress humain, auteure de deux ouvrages sur le stress: « Par amour du stress » et « À chacun son stress » m’inspire beaucoup dans mes réflexions sur le thème. Elle dit que le stress pourrait être représenté par un mammouth. Un gros mammouth qui se présente avec toute sa puissance et sa force. Que ferions-nous si nous nous retrouvions devant un mammouth? 

2 choix: 

– A: fuir

– B: attaquer

Parfois, attaquer est impossible, il ne reste que l’option A: fuir. Pour sa survie. 

Mais, nous sommes rarement dans des situations où notre vie est réellement en danger. Même que souvent, on choisit d’être dans cette situation de stress… Ça fait partie de notre tâche, par exemple. Cela dit, le cerveau ne sait pas que cette situation est sans danger. Il a la perception de l’être. Alors, il envoie des signaux au corps pour lui indiquer le danger: mains moites, perte de mémoire, etc… Quand ces signaux apparaissent, il faut les écouter et les accueillir. Autrement, le cerveau va continuer à envoyer d’autres signaux, sans fin… Ça peut mal finir. 

Faire DES plans

En plus d’accueillir les signaux, on peut faire des plans pour être pro-actif dans la gestion de notre stress plutôt que de le subir. Ces plans ont pour but de nous rassurer afin d’être en mesure de profiter autant que possible de l’événement. On peut faire autant de plans que notre imagination nous inspire! 

Lorsque ma soeur m’a proposée de me faire un plan, je me suis souvenue de cette notion proférée par Sonia Lupien. Alors, je me suis préparée non pas un mais DES plans:

  • A: fuir
  • B: attaquer ( ce n’était pas une option…)
  • C: quitter dès que je me sens mal
  • D: éviter les individus qui me stressent
  • E: le jour J, me donner le droit de ne pas aller à l’événement (peut s’apparenter au plan A)
  • F: faire des blagues pour détendre l’atmosphère
  • G: faire semblant d’être quelqu’un d’autre 
  • H: me télé-porter ailleurs
  • I: mettre une cape d’invisibilité… ( l’imagination permet l’évasion! 😁)
  • J: … 

Les mots de ma soeur m’ont aidée à aborder la situation totalement autrement. Et l’événement est arrivé. Je ne dirai pas que je me sentais au dessus de mes affaires, pas du tout. J’étais nerveuse et mal à l’aise. Mais j’étais dans un état d’esprit disposé à m’accueillir, à faire équipe avec moi. Je ne voulais plus que l’événement finisse au plus vite, j’étais présente et attentive à comment je me sentais et j’ai même eu du plaisir à certains moments. Le fait d’avoir des plans, plusieurs plans, m’a permis d’aborder la situation avec plus de sérénité que si j’étais restée dans ma peur parce que j’avais des issus pour me sortir de là. Je me suis offert des options pour prendre soin de moi. 

Cet épisode m’a fait vivre le même stress que mes clients vivent lorsqu’ils prennent parole en public. 

L’idée c’est d’être en équipe avec soi pour profiter autant que possible de ce qui se passe, accueillir toutes les réactions émotives qu’on peut avoir au lieu de réagir parfois malhabilement à celles-ci. 

L’idée est de s’accompagner pendant qu’on vit la situation au lieu de l’éviter et donc de profiter de la situation pour s’observer et apprendre à mieux se connaître, tant qu’à y être! 

L’idée est de profiter de la course même si elle est chaotique, inconfortable et confrontante ! 

Enjoy the ride! 

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Denise Dupont
    Répondre

    Excellent texte Catherine ! Merci je garde ce truc pour ma prochaine épisode de stress !

    • Catherine Lachance
      Répondre

      Merci Denise! Je te souhaite qu’il te soit utile! Donne m’en des nouvelles! xx

Laisser un commentaire

Bienveillance, Faire des choix, coachingPlaisir, équipe, motivation au travail, écoute, reconnaissance, leadership

Bonne nouvelle!

Tous nos services sont maintenant offerts en ligne. N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus!